egypte

Le président Sisi paie les dettes du garmin aux prisons

Mona Abu Taleb
Le président Abdel Fattah al-Sisi, président de la République, a payé les dettes de tous les gharim dans les prisons égyptiennes à l’occasion de l’anniversaire de la révolution du 23 juillet 1952.

Le major-général « Mustafa Shehata » – ministre adjoint pour l’industrie Alsjon- La célébration de la révolution est le 23 Juillet pour célébrer la Journée de la dignité, qui a inspiré une telle loyauté et le sacrifice, et l’Egypte est maintenant sur la bonne voie sous le command du président Abdel Fattah al-Sisi.
Le ministre adjoint de l’Intérieur, que la mise en œuvre des directives du Président Brigade « Mahmoud Tawfiq » – Le ministre de l’Intérieur – a été remboursé la dette débiteurs dans le cadre de l’initiative des prisons du président sans Garmin.
Il a ajouté que les dettes du garmin ont été payées et la libération de 683 prisonniers en coordination avec le fonds Vive l’Egypte.

Il a ministre adjoint de l’Intérieur, qui est en cours de libérer les prisonniers sur une base continue, en disant: « hommage au Président Abdel Fattah Sisi, qui a souligné la nécessité d’être des prisons sans Garmin, et saluer le ministre de l’Intérieur, qui met l’accent sur l’intensification des efforts pour libérer le reste des détenus. »
Sortie le secteur pénitentiaire pour 1626 prisonniers en application de la décision du président Abdel Fattah Sisi n ° 334 de 2018 sur la libération des prisonniers pour marquer l’anniversaire de la révolution le 23 Juillet, a été libéré 765 prisonniers, la libération d’un policier, a été libéré 683 détenus.

Cela vient dans le cadre du souci du ministère de l’Intérieur de faire respecter les valeurs des droits de l’homme et l’application de la politique pénale moderne et fournir divers aspects des soins pour les clients, en particulier dans le domaine des réseaux sociaux avec leurs familles.

Président Abdel Fattah Sisi, Président de la République, a rendu une décision sur l’amnistie pour le reste de la peine pour certains condamnés pour marquer la célébration de la soixante-sixième de la révolution le 23 Juillet 1952, selon publié au Journal officiel, en nombre publié samedi, la décision tient n ° 334 de l’année 2018.

Il est à noter que le secteur pénitentiaire a déjà libéré 690 du Garmin et du Garmat lors de l’Aïd al-Fitr.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close
Close