egypte

Le ministère de la Jeunessue et des Sports ouvrira l’École d’été d’Afrique 2063

Mostafa Saied 

Le ministère de la Jeunessue et des Sports

ouvrira,aujourd’hui , en présence de

l’Ambassadrice Namira Negm, conseillère

juridique de l’Union africaine, l’École d’été

d’Afrique 2063, au Centre d’éducation civique à

l’île de Gezira à 10 heures, première

contribution soumise par le ministère de la

Jeunesse et des Sports.

L’ambassadrice Negm est la première

égyptienne à occuper le poste de conseillère

juridique auprès de l’Union africaine. Dans le

cadre des fonctions officielles du ce poste de

haut niveau, elle a pu jouer un rôle important

dans la consolidation de la convention

historique de libre-échange panafricaine, saluée

par les chefs d’État et de gouvernement et par

les experts pour son impact positif sur les

échanges commerciaux.

Cette école constitue la première mise en œuvre

concrète sur le terrain des recommandations du

Forum mondial de la jeunesse, des aspirations

de l’Agenda de l’UA 2063, des mécanismes de

la Charte africaine de la jeunesse et enfin, du

fondement des relations internationales de la

Vision de l’Égypte 2030.

l’École d’été d’Afrique 2063 est l’un des projets

de la quatrième édition du programme de

sensibilisation africain “African Aware ness

Program” parrainé, cette année, du point de vue

technique, par l’Union Panafricaine de la

Jeunesse, le programme du Mécanisme africain

d’évaluation par les pairs en Afrique du Sud et

le Collège des hautes études africaines, en tant

que partenaire universitaire, l’un des plus

anciennes institutions universitaires spécialisées

dans les affaires africaines en Égypte et au

Moyen-Orient.

L’École africaine aborde, cette année, pour la

première fois, un certain nombre de questions

africaines auprès des jeunes sous forme

d’apprentissage interactif. C’est un pas

important que l’État s’efforce d’investir pour

mettre en lumière son statut historique et

stratégique et activer sa politique étrangère en

faveur des questions africaines urgentes. 

Les diplomates, universitaires égyptiens et les

spécialistes les plus éminents participent aux

activités de l’École d’été d’Afrique 2063, ainsi

que (100) étudiants égyptiens et africains du

nombre total de (4332) candidats en les divisant

comme suit: fils des provinces frontalières –

africains non-égyptiens -fils des gouvernorats –

fils des institutions).

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Check Also

Close
WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Close
Close